Evaluer vos oeuvres

Traduction
Information de contact
Président: Harry Bettancourt
Directeur : Michel Robert
Secrétariat: Florence
Heures d'ouverture du standard
Du lundi au vendredi de 09h30 à 18 heures
Nous visiter:
63 grande rue Charles de Gaulle
92600 Asnieres sur Seine
Adresse email de contact

dg@lmhconceptevenements.com

michel.robert@lmhconceptevenements.com

Téléphone: 01 79 97 40 43

Qu’est-ce qu’une cote ?

L’origine remonte au Moyen-âge, du latin « quota » toujours utilisé pour désigner une partie, qui revêt trois significations : cotiser (la quote-part fiscale), mesurer (l’altitude par exemple) et valoriser un objet.

Avant toute chose, il faut prendre en compte le fait qu’une œuvre d’art ne sera pas valorisée de la même façon selon le « domaine » auquel elle appartient :

– pour l’art contemporain, la cote des nouveaux artistes est à former entièrement. Ce sont les galeries et les personnes  qui les représentent qui fixent les prix des œuvres, ou bien les artistes eux-mêmes mais la véritable cote d’un artiste c’est le calcul au point en fonction de son dernier format vendu à x personne .

– pour l’art moderne (artistes de la première moitié XXème siècle) et l’art ancien, ce sont les experts de chaque artiste et les résultats des ventes aux enchères qui influent sur la cote.

Retenez bien cela  nous ne parlons que des artistes considérés comme Art ancien ou de la première moitié du XXème siècle ne rentrant pas dans l’art contemporain pour la plus part .

 Qu’est-ce la cote d’un artiste ?

La cote des artistes est l’indice qui mesure leur renommée et permet d’estimer la valeur de leurs œuvres.

Quelle est l’importance de la cote d’un artiste ?

Connaître la cote d’un artiste, c’est s’enquérir de la valeur d’un tableau, d’une sculpture ou de toute œuvre de l’artiste dans un but de le vendre.

En effet, avant de vendre une œuvre d’art, il est nécessaire de connaître la cotation de l’artiste. Cette cote détermine le prix à fixer au moment de la vente.

Mais il existe de nombreuses sources d’information, et il n’est pas toujours facile pour un amateur de s’y retrouver.

Chaque œuvre est différente. De nombreux critères sont à prendre en compte : la période, la rareté des œuvre sur le marché, la qualité de la fonte pour un bronze, les sujets traités en peinture en adéquation à ce qui est le plus recherché sur le marché de l’art pour l’artiste concerné par exemple.

Certains artistes, bien que cotés dans un cadre de foires internationales, ne figurent pas encore sur le second marché. Il faut donc différencier la cote officielle d’un artiste en vente aux enchères et la cote d’un artiste dans un cadre très confidentiel de galeries ou de foires. Certaines œuvre peuvent être vendues à des prix exorbitants dans le cadre de salons internationaux et ne convaincre aucun amateur en vente aux enchères.

Quels sont les critères retenus pour fixer la cote d’un artiste?

La formation et origine de l’artiste : âge, diplômes, expérience mais pas que !

Son parcours : les expositions significatives personnelles ou collectives auxquelles il a participé, d’une façon générale toutes les manifestations pour lesquelles il y a eu une sélection, un commissaire d’exposition ou un jury de professionnels.

La participation à des foires internationales d’art contemporain significatives. Aujourd’hui et de plus en plus, les foires d’art contemporain sont un des marqueurs essentiels de la construction de la cotation d’un artiste pour la simple raison que les foires représentent aujourd’hui environ 45% des ventes des œuvres d’art dans le marché, elles sont donc un lieu de présence obligatoire pour un artiste ou une galerie qui souhaitent une reconnaissance. Il faut savoir qu’à coté des grandes foires souvent inaccessibles pour nombres de galeries existent des foires off où se dénichent les talents émergents.

Vous pouvez vous appuyer sur votre ressenti, le galeriste et les agents  peut aussi vous guider dans le choix d’un achat artistique.

La cote d’un artiste contemporain ne se fait pas réellement en ventes aux enchères, elle se fait essentiellement, les marchands et les acquéreurs privés ou publics en fonction du prix auquel est vendue l’œuvre.

L’art reste un domaine où la subjectivité est reine. À cela s’ajoute l’aspect financier qui transforme parfois la cote d’un artiste en élément boursier, sensible à la spéculation.

Les professionnels du monde de l’art utilisent des procédés très semblables à ceux du marketing pour mettre en avant les artistes, leurs œuvres et l’investissement qu’elles représentent. Les expositions et vernissages organisés dans les galeries et musées tout comme les articles des critiques d’art qui baptisent parfois de nouveaux mouvements artistiques sont autant d’outils de promotion du « produit culturel ».

Un artiste de talent qui a l’opportunité de voir ses œuvres ainsi « marketées » obtiendra très probablement une reconnaissance et la cote associée.

Pour un artiste, il faut donc se trouver au bon endroit, au bon moment avec la bonne personnalité et une œuvre qui réponde au goût du temps. Beaucoup d’appelés, peu d’élus : bien des artistes n’ont pas l’opportunité de croiser le chemin de ceux qui arbitrent le marché de l’art ou d’être remarqués par eux.

Pour d’autres artistes, la simple idée que leur œuvre puisse être considérée comme un produit est intolérable. L’absence de cote est alors tout simplement liée au fait que l’artiste refuse de voir son œuvre devenir l’objet d’un marché.

La qualité intrinsèque du travail d’un artiste n’est donc pas forcément corrélée avec la valeur financière de ses œuvres telle qu’exprimée par sa cote. Tout ceci ne vaut bien évidemment que pour les artistes qui font preuve d’un réel potentiel créatif. Au fil du temps, les évolutions du goût du public, les bouleversements politiques ou le coup de foudre d’un marchand d’art peuvent redonner vie, place et cote méritée à des artistes moins en lumière.

Il est donc intéressant de savoir repérer avant les autres, ces peintres méconnus. Soit pour le plaisir subtil de posséder des œuvres qu’on est encore seul à savoir apprécier soit avec la certitude que ces artistes seront reconnus avec le temps et que leurs œuvres prendront de la valeur.

 

Vous souhaitez vous faire coter par nos experts :

  • vous devez nous adresser par mail tous les justificatifs des résultats obtenus par le biais des ventes privées ou publiques que vous avez réalisées.
    ( scans des factures et (ou) chèques reçus à votre ordre ou celui de votre marchand).
  • Vous détaillerez les œuvres et leur résultat : titre, technique, matériaux, format, date d’exécution, support, signature, prix obtenu en euros.
  • Vous joindrez l’adresse d’un site où nous pourrons voir vos œuvres.
  • S’il n’y a pas de site vous nous enverrez une ou deux photos d’œuvres récentes.
  • Notre équipe de cotation (experts, commissaire-priseur) réunie autour de monsieur Bettancourt étudiera votre dossier.
  • Si vous venez exposer avec nous un certificat de cotation vous sera remis lors d’une cérémonie.
Mentions légales

Vous

Art et design Group